"…mais ce serait peut-être l'une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code…"

Posts Tagged ‘framasoft’

Fossa 2012 Programme du 4 décembre 2012 (Revolution OS, Framasoft, …)

Posted by patrick sur décembre 1, 2012

===============================
Mardi 4 décemnbre (Fossa 2012)
===============================

 

http://fossa.inria.fr/fr/archives/category/program

 

08:45 Welcome coffee
====================

09:15 Welcome message
=====================

by Euratechnologies and Inria

09:30 Return on Experience, université du Littoral, Master I2L
==========================================

by Cyril Fonlupt

10:00 Enseignement Mozilla à l’Université d’Evry
==================================
by Didier Courtaud, Judith Benzakki

 

10:30 Coffee break
==================

 

10:45 To be defined
===================

by to be defined

11:15 Site du Zero – Project CLAIRE
===================================
by Mathieu Nebra

11:45 DEBATE
=============

by Colin de la Higuera
12:30 Lunch
===========

14:00 IRILL: Scope & achievements in the first two years
=========================================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2976
By Roberto Di Cosmo

14:30 Coccinelle: Automatic, Scriptable Evolutions & Bug Finding for C Code
=====================================================
By Julia Lawall

15:00 Ocsigen: Rethinking Web Programming
==========================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2742
http://ocsigen.org/

The Web has evolved from a content platform to an application platform.

Most Web programming tools are not fully adapted to this evolution.

The Ocsigen project aims at creating a new integrated way to design
modern Web sites as distributed applications. It makes possible to
program both the client and server parts of a Web app in the same
language, OCaml, and as a single program.

It introduces an abstraction from the underlying technologies in order
to make very easy to program complex Web interaction. It also makes use
of advanced static typing features to ensure the robustness of programs
and the compliance with standards.

This also reduces a lot the debugging time. The talk will give an
overview of the project and a demo of how to build a small application.

Vincent Balat
—————–

Vincent Balat
– Lecturer (maître de conférences) at University Paris Diderot
– Founder and leader of the Ocsigen project
– He graduated from the École Normale Supérieure de Cachan.
– His research is mainly devoted to improving the
expressiveness and reliability of programming languages.
15:30 Bootstrapping Debian
===========================

by Pietro Abate

16:00 Coffee break
===================

16:30 Enjeux de l’histoire du Libre
====================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2906

 

There are few book focusing on free/libre software and culture with a
historical perspective, although it can be considered as a tool for a
much comprehensive approach of computer and computer science histories.

Here are the main issues of this collective book, which propose an
history and archeology of free/libre software, with a focus on the
technological, sociological, legal, political and cultural aspects.

Christophe Masutti
————————-

http://framasoft.org

– Historien des sciences et des technologies.
– Chercheur associé au SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernements en Europe)
à l’Université de Strasbourg.
– Responsable des affaires européennes à la Direction générale des
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.
– Président de l’association Framasoft depuis janvier 2012.

 

Camille Paloque-Berges
——————————

http://www.webarchivists.org/
https://twitter.com/webarchivists

Docteure en Sciences de l’information et de la communication et
actuellement Post-doctorante LabEx HASTEC – DICEN (CNAM).

Travaille sur l’histoire d’Internet et des pratiques de communication
en réseau.

Membre des associations WebArchivists.org et Patrimoine Belfortain de
l’industrie informatique (PB2i).

Auteure de Poétique des codes (Archives contemporaines, 2009).

Benjamin Jean
——————-

Membre de l’équipe du CUERPI (Centre Universitaire d’Enseignement et de
Recherches en Propriété Intellectuelle), cofondateur de la société Inno³,
consultant au cabinet Gilles Vercken et maître de conférences
à Sciences Po.

Cofondateur de l’association Veni, Vidi, Libri et du cycle de
conférences European OpenSource & free software Law Event (EOLE).

 

17:00 Des réseaux ouverts, pour quoi faire ?
===============================================

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2922
By Valérie Schafer

Chargée de recherche, Institut des sciences de la communication du CNRS (Paris)

– Historienne.
– Auteure de La France en réseaux (années 1960/1980) et Le Minitel, l’enfance
numérique de la France avec Benjamin Thierry.
– Organisatrice avec Fanny Georges du séminaire Histoires de l’Internet à l’ISCC.

 

17:30 Le libre avant le Libre : les clubs d’utilisateurs d’ordinateurs
=============================================

By Pierre-Eric Mounier Kuhn

18h Movie – Revolution OS
==========================

http://fossa.inria.fr/events/movie-revolution-os

For the past two decades, a loosely organized group of computer hackers,
neo-communists and entrepreneurs has led the charge in a technological revolution
that is undermining Microsoft’s monopoly and fundamentally changing the way
software is developed and owned.

Filmed in 35mm Cinemascope, REVOLUTION OS explores the Open Source movement’s
origins through original interviews with its founders, and depicts the grassroots
nature of the LINUX operating system and Open Source as they march into the mainstream.
19:20 Debate
============

http://fr.wikipedia.org/wiki/Framasoft

 

by Alexis Kaufmann, Framasoft

20:00 End
=========

 

Publicités

Posted in 2012, conference, Fossa, Framasoft, logiciel libre | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

FOSSA 2012 les 4, 5 et 6 décembre 2012 à Lille, France.

Posted by patrick sur décembre 1, 2012

L’Inria et EuraTechnologies sont heureux de vous annoncer la tenue prochaine de

l’édition 2012 des conférences fOSSa qui se déroulera les 4, 5 et 6 décembre
2012 à Lille, France.

La qualité de nos intervenants et de notre auditoire, l’originalité de notre
approche et les thématiques abordées à fOSSa, font venir chaque année plusieurs
centaines de passionnés et des acteurs de l’open source ;

La très large couverture de fOSSa par la presse et les webzines est probablement
dû au caractère atypique de fOSSa qui offre à la fois la convivialité d’un
événement de taille humaine et qui attire de grandes figures de l’open source.

C’est la dynamique de cette communauté qui permet à fOSSa de jouer, d’une
édition à la suivante, un rôle prédominant dans l’arène de l’open source.

Cette année, nous reviendrons aux racines de l’open source : développement,
recherche, communautés. fOSSa 2012 abordera :

– l’enseignement, la recherche & l’innovation, fOSSarcheology
– l’Histoire du logiciel libre et de l’open source, Projection du film
Revolution OS, Digital Native Generation, Openness, Open Arts & Open Hardware,
Licences, Community management, et enfin plusieurs d’ateliers intéressants
sont au programme -> Gnome, Mozilla, Apache, Pharo, SpagoBI, Debian,
Robotique ROS, Elgg, les usages des réseaux sociaux d’entreprises, etc.

Pour cette nouvelle édition, la conférence fOSSa bénéficiera de la présence de:

– Tristan Nitot (Mozilla Europe),
– Laurent Chemla (digital activist),
– Colin de la Higuera (Société Informatique de France),
– Stephane Grumbach (Inria, Digital geographic specialist),
– Alexis Kauffmann (FramaSoft)
– Christophe Masutti (FramaSoft)
– Laurent Grisoni (Inria, EZ3kiel),
– Hugobiwan Zolnir (digital visual artist)
– Roberto Di Cosmo (IRILL),
– Mark Atwood (Open Stack, HP),
– Dave Neary (RedHat),
– Sebastien Heymann (Gephi),
– Joanmarie Diggs (Gnome), Scott Wilson (Apache),
– Dan Shearer (Edinburg Academy),
– Andrew Katz (Moorcrofts).

Ce salon est une opportunité pour nous tous de rencontrer et de côtoyer durant
trois jours des acteurs majeurs de l’OSS, des personnes qui définissent l’Open
Source 3.0 😉 c’est aussi l’occasion de découvrir les tendances, d’échanger
des bonnes pratiques, de comprendre mieux la gestion de projets de type
communautaire… ALORS PROFITONS-EN !

La plupart de présentations se dérouleront en anglais. Les journées fOSSa sont
ouvertes à tous.

Alors pensez à réservez les 4, 5 et 6  décembre 2012 à EuraTechnologies , Lille,
France. Plus d’infos sur http://fossa.inria.fr/fr

Les membres du comité de programme et d’organisation de fOSSa sont Engineering
Group,EuraTechnologies, Framasoft, Inria, l’Insa de Lyon, la Mairie de Lille,
et l’Université de Paris 8.
Two big events
for the 4th fOSSa edition, we have two big events !

– `Revolution OS`_, the movie, open to any one who want to understand & learn
about FLOSS History
– Social Event, fOSSA 2012 is part of the Lille 3000 exposition, any fOSSa
attendee is invited to a open art show at Gare Saint Sauveur in Lille.

..  `Revolution OS`:  http://fossa.inria.fr/events/movie-revolution-os

Enregistrement
http://registration.net-resa.com/gnetresa/wa/newParticipant?idevt=1096&profil=2610

Les conférences fOSSa sont gratuites (comme dans « bière gratuite » 😉 mais
pensez à vous enregistrer pour que nous puissions bien vous accueillir.

Démarrage des inscriptions le 31 octobre.

Merci pour votre soutien!

Posted in 2012, Années, Libertés fondamentales | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

[Pack Liberté] L’Internet est sale ! Donnons-lui ensemble une bonne odeur de frais !

Posted by patrick sur février 4, 2012

 

Un pack pour soutenir les libertés

Un pack pour soutenir les libertés

Donnons-lui ensemble une bonne odeur de frais

L’April, Framasoft et La Quadrature du Net, les trois organisations lavandières de l’Internet, ont la solution :  le « Pack Liberté ».

Tous les jours, on s’attaque aux taches, on passe le chiffon, on nettoie, on frotte…

Pourtant, malgré nos efforts répétés, DADVSI, Hadopi, ACTA… autant de saletés qui ne partent pas, qui s’accrochent, qui s’incrustent…

Alors, on fait des nœuds, on les passe à la machine, on les nettoie, on les sèche mais, à la fin, il reste toujours des traces et faut recommencer.

Un « Pack Liberté » acheté, c’est la promesse de 100 lessives à 90°, autant dire qu’on ne va pas renoncer à nettoyer !

Chaton sur une serviette qui sent le
          frais

Et en cadeau Bonux, vous sauvez un chaton qui continuera à loler librement sur internet !

Posted in 2012, april, Framasoft, La Quadrature du Net, Libertés fondamentales | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Logiciel libre: nouvelle campagne d’adhésion de l’APRIL: objectif 5000 adhérents pour la fin de l’année 2008

Posted by patrick sur décembre 11, 2008

banniere_campagne-adhesion-objectif-5000-adherents
  • Presque un mois après le lancement c’est plus de 880 personnes qui ont répondu présente à notre appel ainsi que plus de 50 entreprises  et près de 25 associations.  Nous approchons donc la barrre des 1 000 nouveaux adhérents. Symboliquement ce serait bien de la dépasser d’ici le 12 décembre.  Ce jour-là nous organisons en effet (ou participons à) quatre soirées (voir http://www.april.org/fr/lapril-fete-ses-12-ans) et nous organisons  une conférence de presse de bilan 2008. À cette occasion sera d’ailleurs  annoncée l’adhésion à l’April d’un nouveau type de personne morale. Il est important de continuer à bien relayer la campagne pour que le rythme  se maintienne.

Parmi les récents soutiens notons Ubuntu-fr :

Adhérer à l'APRIL pour lutter contre les brevets abusifs:
  • http://www.numerama.com/magazine/10718-L-Office-europeen-des-brevets-en-greve-pour-denoncer-les-abus.htm (‘« Chaque année, le nombre de brevets déposés en Europe augmente. Alors que les gouvernements y voient le signe d’une recherche en bonne santé, des examinateurs de l’Office européen des brevets manifestent et dénoncent un emballement néfaste à la qualité de l’innovation, encouragé pour des raisons purement financières et politiques…Les attaques contre les abus de propriété intellectuelle se multiplient ces dernières années sous l’influence des lobbys du logiciel libre, des groupes de défense des intérêts publics, des internautes qui réclament la possibilité de partager librement les oeuvres, des organisations qui militent contre la brevetabilité du vivant ou en faveur d’un assouplissement des règles de protection des molécules des médicaments à destination des pays les plus défavorisés. Après plus d’un siècle de laisser-faire où la propriété intellectuelle s’est toujours renforcée à coups d’accords internationaux (ce qu’ils essayent encore de faire), le balancier ne demande qu’à partir dans l’autre sens...Vendredi dernier, des examinateurs de brevets et d’autres employés de l’Office Européen des Brevets (OEB) ont ainsi manifesté dans les rues de Bruxelles devant la Commission Européenne, non pas pour demander une réévaluation de leur statut ou de leur salaire… mais simplement pour demander une réforme du système des brevets qui arrêterait enfin de freiner l’innovation au lieu de l’encouragerLe nombre de demandes de brevets augmente chaque année. Alors qu’il était de 60.000 demandes en 1990, 209.000 brevets ont été déposées en 2006. Or plus le nombre de brevets augmente, plus le risque juridique des entreprises qui innovent grossit. Statistiquement, les chances de violer un brevet sont multipliées par le nombre de titres octroyés en circulation. Par crainte de représailles, et par manque de solidité financière pour acquérir les licences, les petites et moyennes entreprises gèlent leurs travaux de recherche et développement lorsqu’elles s’aperçoivent qu’elles exploitent de près ou de loin un procédé breveté, ou qu’elles le craignent. Quand bien même la validité du brevet serait à coup sûr annulée en justice en cas de procès, les entreprises préfèrent abandonner leurs recherches que de risquer une procédure judiciaire très longue, très coûteuse, qui les mènerait à la faillite avant son terme.‘)

A voir

carte-membre-tristan-nitot

  • vlc-logo1« VideoLAN encourage ses utilisateurs français à adhérer à l’association amie April. L’April, par le passé, a soutenu VideoLAN dès le début de son aventure dans le logiciel libre. L’action de l’April, lors de son engagement contre des projets de lois bloquant le logiciel libre ou pour la défense de la GPL, est soutenue par l’équipe de VideoLAN. »

Faites comme Tristan Nitot et les autres membres de l’association :

A lire et relire 🙂

  • block-aprilhttp://www.april.org/ (‘Pionnière du logiciel libre en France, l’April, constituée de 3520 adhérents (3252 individus, 268 entreprises, associations et collectivités), est depuis 1996 un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre et des standards ouverts auprès du grand public, des professionnels et des institutions dans l’espace francophone’)
  • 200px-april_logo_for-big-prints_rgbsvghttp://fr.wikipedia.org/wiki/April_(association) (‘L’April (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre) est une association qui a pour but la promotion et la défense du logiciel libre dans l’espace francophone. À ce titre, elle entretient depuis le début des rapports étroits avec la Free Software Foundation, et traduit depuis longtemps la section philosophie[1] du projet GNU.’)
  • http://www.april.org/fr/brevets-sur-les-logiciels (‘Les brevets sur les logiciels constituent une menace pesante sur l’ensemble de l’industrie du logiciel, qu’il soit libre ou non. ‘)
  • ssp-468-96 http://www.ffii.org/ The Foundation for a Free Information Infrastructure (FFII) is a non-profit organisation dedicated to establishing a free market in information technology, by the removal of barriers to competition. The FFII was largely responsible for the rejection of the EU software patent directive in July 2005, working closely with the European Parliament and many partners from industry and civil society. CNET awarded the FFII the Outstanding contribution to software development award for this work, which was the result of years of research, policy, and action. Today we continue to defend your right to a free and competitive software market by working towards sane patent systems and open standards.

Posted in 2008, april, Développement logiciel, GPL, licence libre, logiciel libre, migration vers le libre, Richard Stallman | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce qui caractérise les utilisateurs de logiciels libres

Posted by patrick sur janvier 24, 2008

Source: http://framablog.org/index.php/post/2008/01/22/Ce-qui-caracterise-un-utilisateur-de-logiciels-libres (« Alors voilà. Nous y sommes. Le logiciel libre est clairement en train de gagner la bataille du desktop. Quelque soit son système d’exploitation, on trouve désormais des logiciels libres de grande qualité répondant à tous les usages de base (web, bureautique, graphisme, multimédia…). Dans le même temps des distributions GNU/Linux toujours plus conviviales arrivent à maturité et les revendeurs ne s’y trompent pas puisqu’ils commencent à en proposer au grand public dans leurs offres d’ordinateurs neufs. Cependant n’oublions pas la phrase en exergue de ce blog : « …mais ce serait peut-être l’une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d’autre que du code ». En effet, utiliser des logiciels libres c’est non seulement faire des économies, c’est non seulement se retrouver avec plein d’applications qui nous comblent au quotidien mais c’est aussi et surtout adopter certains comportements (et rompre avec d’autres), participer à un mouvement et, osons le mot, faire partie d’une culture. Une culture qui favorise l’écoute, l’indépendance et l’autonomie. Une culture de coopération et non de compétition. Une culture aux antipodes de certaines logiques et structures politico-économiques qui nous demandent avant tout d’être des consommateurs passifs. Il serait non seulement dommage mais fort dommageable que la nouvelle génération d’utilisateurs fraîchement débarqués du monde Windows, et dont Framasoft se réclame, perde cela de vue… La traduction que nous vous proposons aujourd’hui brosse le portrait d’un utilisateur de logiciels libres en soulignant neuf caractéristiques qui le distinguent justement de l’utilisateur de logiciels propriétaires.Parce qu’il en va de la responsabilité de tous que cette précieuse culture ne se dilue pas avec sa démocratisation…« )

Lire la suite sur le blog de Framasoft:  http://framablog.org/index.php/post/2008/01/22/Ce-qui-caracterise-un-utilisateur-de-logiciels-libres

 Voir:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Framasoft (« Framasoft est un réseau de sites web collaboratif à géométrie variable dont le dénominateur commun est le logiciel libre et son état d’esprit. Il vise à faire connaître et diffuser le logiciel libre au plus large public. Lieu d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft, de par la diversité et le dynamisme de son réseau, est aujourd’hui l’une des portes d’entrée francophones du logiciel libre. Sa communauté accompagne ceux qui souhaitent substituer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres. Elle attache une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux. Framasoft a été créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, professeur de mathématiques. Le nom dérive de Framanet (pour FRAnçais et MAthématiques en intraNET), projet éducatif dont Framasoft a d’abord été une rubrique logicielle avant de devenir indépendante« )

http://framablog.org/ (« Framablog.org est le blog du réseau Framasoft. Il évoque aussi bien l’actualité du logiciel libre en général que celle du réseau Framasoft en particulier. Il propose souvent des traductions originales d’articles anglophones via le groupe de travail Framalang. »)

Posted in culture, GNU/Linux, logiciel libre, migration vers le libre, open source | Tagué: , | Leave a Comment »