"…mais ce serait peut-être l'une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code…"

Archive for the ‘conference’ Category

Fossa 2012 , Programme du 5 décembre 2012

Posted by patrick sur décembre 1, 2012

=================================
Mercredi 5 décembre (Fossa 2012)
=================================
http://fossa.inria.fr/fr/archives/category/program

https://twitter.com/fossaconference
http://identi.ca/group/fossa
http://fossa.inria.fr/fr/archives/category/program
http://fossa.inria.fr/en/events/movie-revolution-os
08:15 Welcome coffee
====================

08:45 Welcome message
=====================

by Inria Lille

09:00 International overview & analysis of the digital native revolution
================================================

by Stéphane Grumbach, Inria
09:45 True internal vision of the digital generation from an underground point of view
========================================================
by Laurent Chemla, Digital Activist

10:30 Coffee break
==================

 

11:00 Current industrial trends and Solutions from a community point of view
===================================================

by Tristan Nitot, Mozilla Europe

11:45 Debate
=============

by Stephane Frenot

12:30 Lunch
============

 

13:45 Welcome message
=====================
by Mairie de Lille
14:00 Numeric Arts
===================
by Adrian Mondot

– 10′ Session 777

14:40 Title to be defined
=========================

by Arnaud Waels

– 10′ Session 777

15:20 Title to be defined
=========================
by Laurent Grisoni

– 10′ Session 777

16:00 Coffee break
===================

16:30 Convergence des cultures DIY et de l’esthétique sonore 80s
===========================================

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2759
http://mutable-instruments.net/
À travers son expérience de fondateur du projet Mutable Instruments – qui vise
à développer une gamme de synthétiseurs open hardware facile à construire et
personnaliser – Olivier Gillet s’interroge sur un triple retour aux sources
qui projette les musiciens électro d’aujourd’hui trente ans en arrière : résurgence
de l’analogique, revival des sonorités chiptunes et esthétique 8-bit, et
redécouverte d’une pratique hobbyiste de l’électronique.
Olivier Gillet

Fondateur, Mutable instruments

Docteur en traitement de signal, Olivier Gillet a oeuvré en tant qu’ingénieur
R&D dans les rouages de produits comme AdWords ou le moteur de recommendation
de Last.fm, avant de (re)découvrir l’électronique en 2009.

Les instruments qu’il crée sont rapidement diffusés sous forme de kits sous
l’étendard “Mutable instruments”, devenue récemment une entreprise à laquelle
il se dédie à temps plein.

Il est également l’auteur d’une des toutes premières applications de composition
musicale et synthèse sonore pour smartphone, sortie en 2004.

by Olivier Gillet

17:00 Special Talk !!! Don’t miss this one !! Surprise…
====================================

by Hugobiwan Zolnir

17:30 End .. or nearly…
18:00 Open source movement, short movies & debates
=====================================

by Alexis Kauffmann

18:00 Lille 3000
================

Exhibition Art Visit

19:00 Public Cocktail
======================

19:30 Public Open Art Show
===========================
20:00 Gala dinner
==================

 

Posted in conference, Fossa, Framasoft, Libertés fondamentales | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fossa 2012 Programme du 4 décembre 2012 (Revolution OS, Framasoft, …)

Posted by patrick sur décembre 1, 2012

===============================
Mardi 4 décemnbre (Fossa 2012)
===============================

 

http://fossa.inria.fr/fr/archives/category/program

 

08:45 Welcome coffee
====================

09:15 Welcome message
=====================

by Euratechnologies and Inria

09:30 Return on Experience, université du Littoral, Master I2L
==========================================

by Cyril Fonlupt

10:00 Enseignement Mozilla à l’Université d’Evry
==================================
by Didier Courtaud, Judith Benzakki

 

10:30 Coffee break
==================

 

10:45 To be defined
===================

by to be defined

11:15 Site du Zero – Project CLAIRE
===================================
by Mathieu Nebra

11:45 DEBATE
=============

by Colin de la Higuera
12:30 Lunch
===========

14:00 IRILL: Scope & achievements in the first two years
=========================================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2976
By Roberto Di Cosmo

14:30 Coccinelle: Automatic, Scriptable Evolutions & Bug Finding for C Code
=====================================================
By Julia Lawall

15:00 Ocsigen: Rethinking Web Programming
==========================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2742
http://ocsigen.org/

The Web has evolved from a content platform to an application platform.

Most Web programming tools are not fully adapted to this evolution.

The Ocsigen project aims at creating a new integrated way to design
modern Web sites as distributed applications. It makes possible to
program both the client and server parts of a Web app in the same
language, OCaml, and as a single program.

It introduces an abstraction from the underlying technologies in order
to make very easy to program complex Web interaction. It also makes use
of advanced static typing features to ensure the robustness of programs
and the compliance with standards.

This also reduces a lot the debugging time. The talk will give an
overview of the project and a demo of how to build a small application.

Vincent Balat
—————–

Vincent Balat
– Lecturer (maître de conférences) at University Paris Diderot
– Founder and leader of the Ocsigen project
– He graduated from the École Normale Supérieure de Cachan.
– His research is mainly devoted to improving the
expressiveness and reliability of programming languages.
15:30 Bootstrapping Debian
===========================

by Pietro Abate

16:00 Coffee break
===================

16:30 Enjeux de l’histoire du Libre
====================================

.. seealso::

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2906

 

There are few book focusing on free/libre software and culture with a
historical perspective, although it can be considered as a tool for a
much comprehensive approach of computer and computer science histories.

Here are the main issues of this collective book, which propose an
history and archeology of free/libre software, with a focus on the
technological, sociological, legal, political and cultural aspects.

Christophe Masutti
————————-

http://framasoft.org

– Historien des sciences et des technologies.
– Chercheur associé au SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernements en Europe)
à l’Université de Strasbourg.
– Responsable des affaires européennes à la Direction générale des
Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.
– Président de l’association Framasoft depuis janvier 2012.

 

Camille Paloque-Berges
——————————

http://www.webarchivists.org/
https://twitter.com/webarchivists

Docteure en Sciences de l’information et de la communication et
actuellement Post-doctorante LabEx HASTEC – DICEN (CNAM).

Travaille sur l’histoire d’Internet et des pratiques de communication
en réseau.

Membre des associations WebArchivists.org et Patrimoine Belfortain de
l’industrie informatique (PB2i).

Auteure de Poétique des codes (Archives contemporaines, 2009).

Benjamin Jean
——————-

Membre de l’équipe du CUERPI (Centre Universitaire d’Enseignement et de
Recherches en Propriété Intellectuelle), cofondateur de la société Inno³,
consultant au cabinet Gilles Vercken et maître de conférences
à Sciences Po.

Cofondateur de l’association Veni, Vidi, Libri et du cycle de
conférences European OpenSource & free software Law Event (EOLE).

 

17:00 Des réseaux ouverts, pour quoi faire ?
===============================================

http://fossa.inria.fr/fr/archives/2922
By Valérie Schafer

Chargée de recherche, Institut des sciences de la communication du CNRS (Paris)

– Historienne.
– Auteure de La France en réseaux (années 1960/1980) et Le Minitel, l’enfance
numérique de la France avec Benjamin Thierry.
– Organisatrice avec Fanny Georges du séminaire Histoires de l’Internet à l’ISCC.

 

17:30 Le libre avant le Libre : les clubs d’utilisateurs d’ordinateurs
=============================================

By Pierre-Eric Mounier Kuhn

18h Movie – Revolution OS
==========================

http://fossa.inria.fr/events/movie-revolution-os

For the past two decades, a loosely organized group of computer hackers,
neo-communists and entrepreneurs has led the charge in a technological revolution
that is undermining Microsoft’s monopoly and fundamentally changing the way
software is developed and owned.

Filmed in 35mm Cinemascope, REVOLUTION OS explores the Open Source movement’s
origins through original interviews with its founders, and depicts the grassroots
nature of the LINUX operating system and Open Source as they march into the mainstream.
19:20 Debate
============

http://fr.wikipedia.org/wiki/Framasoft

 

by Alexis Kaufmann, Framasoft

20:00 End
=========

 

Posted in 2012, conference, Fossa, Framasoft, logiciel libre | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La seconde édition de fOSSa – Free Open Source Software for Academia à Grenoble les 8, 9 et 10 novembre 2010

Posted by patrick sur octobre 21, 2010

Source:
Stephane Ribas
INRIA Rhone-Alpes / D2T / OW2 Europe Local Chapter
fOSSa Steering Committee / QualiPSo / NESSI OSS WG
+33 4 76 61 55 98 / +33 6 37 54 32 75

Fossa 2010 Grenoble

La seconde édition de fOSSa – Free Open Source Software for Academia – se tiendra à Grenoble les 8, 9 et 10 novembre 2010. Co-organisée par l’INRIA,  Engineering Group, Eclipse, IRILL, Fraunhofer Fokus, Plume, QualiPSo et l’EMSI Grenoble (Grenoble Ecole de Management), cette manifestation accueillera des acteurs majeurs du logiciel libre comme Apache, Arduino, Debian, Eclipse, Gnome, Red-Hat, Ubuntu, FossBazaar, HP mais aussi et surtout de nombreux universitaires qui enseignent, utilisent et produisent du logiciel libre. Fossa 2010 est sponsorisée par HP Open Source Division et GNU/Linux Magazine.

Les actuelles empoignades de Google et Oracle démontrent la place stratégique qu’occupe désormais le logiciel libre dans le paysage des sciences et techniques de l’information et de la communication. Cependant, se limiter à l’observation des manœuvres des grands acteurs du logiciel ne donne qu’une vision partielle du mouvement de l’open source car ce modèle a commencé à faire tâche d’huile et à investir de nouveaux territoires…

Une seconde édition sous le signe du renouveau

La première édition de fOSSa avait pour mission de présenter des informations utiles sur les modèles de l’open source en général. L’objectif de l’édition 2010 est de réaffirmer les valeurs fondamentales du logiciel libre et au-delà, avec l’émergence de l’open source électronique.

Les points clés abordés seront :

  • le développement, l’innovation et la recherche : la base du logiciel libre.
  • le management et la promotion de communautés : la dynamique du logiciel libre
  • le secteur public et l’éducation : la démocratisation et le futur du logiciel libre

Voici quelques mots-clés qui résonneront au cours de ces journées : Open source and cloud,  Standard, Next generation forge, Embedded Systems,  Legal Issues, Methodology, Quality, User Experience, Education, Large Organization, Development, Open Source Hardware, Education…

La plupart des présentations, des débats et des ateliers se dérouleront en anglais.

Un événement annuel dédié au logiciel libre

Les deuxièmes journées fOSSa Free Open Source Software for Academia ont pour ambition d’exposer le mouvement du logiciel libre comme un nouveau paradigme sociétal en posant des questions fondamentales :

  • Comment fonctionne l’open source ?
  • Comment inventer son futur en tant qu’écosystème partagé entre le monde académique, le monde industriel et les citoyens, et cela dans l’intérêt collectif ?

Les intervenants tenteront de répondre à travers quatre grandes thématiques qui seront abordées au cours des trois jours de conférences :

  • la journée du 8 novembre se focalisera sur les fondations du logiciel libre : le développement, l’innovation et la recherche.
  • Le matin du 9 novembre sera consacré au futur de l’open source dans le contexte académique
  • et l’après-midi à la démocratisation de l’open source à destination du secteur public et des citoyens.
  • Le 10 novembre seront abordées les questions liées à l’animation et la promotion de communautés du libre.

A titre d’exemple, les fondateurs du projet Arduino/Tinker viendront présenter l’application du concept d’open source aux modules électroniques. Enfin, dans l’objectif de donner plus de liberté aux débats d’idées lors de la conférence, un forum a été ouvert pour que le public puisse déposer des questions, elle seront débattues pendant l’événement.

Les journées fOSSa sont ouvertes à tous. Inscription gratuite sur le site : http://fossa2010.inrialpes.fr/

Liens concernant directement fOSSA 2010:

Liens en rapport avec  fOSSA 2010:

Posted in 2010, Années, conference, Debian, Education, GNU/Linux, Grenoble, logiciel libre | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quelques liens sur la dernière tournée de Richard Stallman en France: http://www.framablog.org/index.php/tag/Stallman

Posted by patrick sur janvier 31, 2010

Maïtena Biraben : Le logiciel libre, c’est l’une des très grandes révolutions du siècle passé et aujourd’hui on en sait un peu plus sur le créateur du logiciel libre.

Emmanuelle Talon : Oui, Richard Stallman il a aujourd’hui 56 ans, il n’est pas très connu du grand public mais c’est un dieu vivant pour les informaticiens, parce que c’est un des pères du logiciel libre, le père du logiciel libre.

Alors pourquoi on en parle aujourd’hui ? Parce qu’il y a sa biographie qui vient de paraître en français aux éditions Eyrolles « Richard Stallman et la révolution du logiciel libre ». Alors au début des années 80…

Maïtena Biraben : C’est un bouquin de geek ?

Emmanuelle Talon : Non, justement pas. C’est ça qui est bien, parce que ça n’est pas un bouquin de geek, et même si on ne s’y connaît pas trop, on peut vraiment vraiment comprendre, j’insiste.

Et donc Stallman, au début des années 80 a créé la Fondation pour le Logiciel Libre. Il est à l’origine du projet GNU.

Et juste un petit rappel : qu’est-ce qu’un logiciel libre ? Quand même, voilà c’est important. C’est un logiciel que n’importe qui peut utiliser, copier ou même modifier, pour l’améliorer en quelque sorte, en accédant au code source.

Et le logiciel libre, ça s’oppose à ce que Stallman appelle les logiciels privateurs. Ce sont des logiciels qui nous privent de notre liberté. On ne peut pas modifier le code source, c’est pour cela que Windows est la propriété de Microsoft. Si Windows ne vous convient pas, vous ne pouvez pas l’améliorer. Tandis que l’on peut améliorer par exemple la suite bureautique OpenOffice ou le navigateur Firefox.

Maïtena Biraben : Si on y arrive !

Emmanuelle Talon : Si on arrive, bien sûr, mais vous avez cette liberté.

On a l’impression que c’est un peu complexe mais en fait pas tellement parce que cette histoire de logiciel libre… Il ne s’agit pas vraiment d’informatique, il s’agit en fait de philosophie. Richard Stallman c’est vraiment un grand philosophe, c’est un vrai penseur. Et avec cette histoire de logiciel libre… Pourquoi au fond il s’est lancé dans cette aventure ? Il s’est lancé dans cette aventure tout simplement pour améliorer le monde, pour encourager le partage et la fraternité.

Donc c’est une forme de nouveau socialisme, de socialisme logiciel. Et à l’heure où l’on pleure sur la fin des grandes ideologies, on peut se réjouir de voir qu’il y a encore des gens qui essayent de changer le monde. Et aujourd’hui ces gens-là ce sont des informaticiens, et c’est Richard Stallman. C’est pour ça que c’est important de le connaître.

Maïtena Biraben : On a vu son playmobil…

Emmanuelle Talon : Oui on a vu son playmobil, mais en fait c’est un personnage assez amusant, qui a beaucoup d’humour, qui a une bonne tête…

Maïtena Biraben : Est-ce que le logiciel libre a des chances de gagner face au logiciel non libre, donc commercialisé, que l’on ne peut plus toucher ?

Emmanuelle Talon : Alors, le logiciel libre il progresse beaucoup en France. Il y a quelques années la Gendarmerie nationale est passée… elle a adopté un logiciel libre. Mais, si vous voulez, la compétition elle ne se fait pas vraiment sur cette question-là, sur cette question technique, parce qu’un logiciel libre on peut considérer que ça vaut au niveau technique un logiciel privateur. En fait la compétition, elle se fait vraiment dans nos têtes.

Le Libre il pourra gagner le jour où, d’après Stallman, on aura, nous, envie de nous libérer et puis de ne pas être soumis à la machine. Parce qu’il explique que quand on utilise un logiciel comme Windows, on ne peut pas le modifier si on n’y va pas, et donc on est esclave de la machine. Stallman c’est un peu le Luke Skywalker de l’informatique, il faut qu’on se libère des machines et c’est ce jour-là que le Libre pourra gagner.

Maïtena Biraben : Est-ce que libre ça veut dire gratuit Emmanuelle ?

Emmanuelle Talon : Alors non, libre ne veut pas forcément dire gratuit. Il y a des logiciels libres qui ne sont pas gratuits, donc il faut faire attention à cette confusion. C’est vrai que quand on est juste un utilisateur, on peut estimer que la gratuité c’est le principal avantage, mais libre ne veut pas dire gratuit.

Maïtena Biraben : Si on ramène cette idée de logiciel libre à la France, la prochaine bataille c’est Hadopi.

Emmanuelle Talon : C’est Hadopi et Stallman est mobilisé sur cette question. Il estime que c’est une loi tyrannique. Il dit que Nicolas Sarkozy est un ennemi de la démocratie et des Droits de l’Homme. Et pour lui empêcher le téléchargement de musique pour sauver l’industrie du disque, c’est tout simplement comme empêcher les gens de faire la cuisine pour sauver les emplois dans la restauration !

Voilà, juste pour finir, le livre, vous pouvez l’acheter, il coûte 22 euros et c’est bien d’avoir un livre papier. Mais vous allez voir la cohérence de la démarche, en fait le livre est en téléchargement, gratuit, sur le site http://www.framasoft.net. Vous pouvez modifer le texte du livre, et si vous voulez le traduire, et bien vous pouvez tout à fait le traduire librement dans la langue que vous souhaitez, en ourdou par exemple, je pense que ça n’est pas encore fait.

http://www.framabook.org/stallman.html (‘« Chaque génération a son philosophe, écrivain ou artiste qui saisit et incarne l’imaginaire du moment. Il arrive que ces philosophes soient reconnus de leur vivant, mais le plus souvent il faut attendre que la patine du temps fasse son effet. Que cette reconnaissance soit immédiate ou différée, une époque est marquée par ces hommes qui expriment leurs idéaux, dans les murmures d’un poème ou dans le grondement d’un mouvement politique. Notre génération a un philosophe. Ce n’est ni un artiste ni un écrivain. C’est un informaticien. »’)

Posted in conference, GNU/Linux, logiciel libre, Richard Stallman, Vidéos | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

fOSSa Conference – Free and Open Source Software Academic Conference, november 17-18, 2009 Grenoble

Posted by patrick sur octobre 29, 2009

Source: http://www.ow2.org/view/Events/fOSSaConferenceGrenobleFrance

fossa-big

fOSSa

 

Date: November 17-18, 2009
Venue: World Trade Center, Grenoble, France
Practical information, detailed program and registration: http://fossa.inrialpes.fr/2009/

Conference overview
The « fOSSa » conference (Free/Open Source Software Academics) is co-organised by INRIA and OW2 Europe Local Chapter. It will review Open Source fundamentals and will present innovating Open Source project as well as communities experiences. fOSSa is the first international Open Source Conference event located in Grenoble! The fOSSa audience mainly focuses on academia and research centres but does not close the door to industrials as in many cases academia needs industrials and vice versa: we believe that Open Source model can improve such kind of collaboration in a much more natural way.

DAY 1 is focusing on the Open Source model basics:

1. OSS and Benefits for Academic projects
2. OSS and Innovation for Academic projects
3. OSS and Business Models for Academic projects
4. OSS and the Law for Academic projects
5. OSS and Communities for Academic projects
6. OSS and European Commission fo Academic projects
7. OSS and Market Needs for Academic projects

DAY 2, practical session including with real life examples of the OSS fundamentals, will address:

1. OSS and Collaboration for Academic projects
2. OSS and Promotion for Academic projects
3. OSS and Governance for Academic projects
4. OSS and Quality for Academic projects
5. OSS and the Law for Academic projects

Day 2, 10-10-10 presentation

In parallel, OW2 academic projects will be presented in a 10-10-10 formula style1. PLUMES/FEATHER community will present scientific Open Source academic projects, and sessions will be booked for Open Source Start-up’s presentation.

(1) 10 minutes presentation -10 minutes demo -10 minutes questions/answers.

Participants
Apache, Eclipse, Engineering, HP Fossology, INRIA, Mandriva, OW2, Sun Microsystem, University Paris VII, University of Milano…

 

 

 

 

Posted in 2009, conference, licence libre, logiciel libre, open source | Tagué: , | Leave a Comment »