"…mais ce serait peut-être l'une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code…"

Le nouveau cahier de l’administrateur Debian GNU/Linux « Lenny » de Raphaël Hertzog et Roland Mas est sorti

Posted by patrick sur mars 22, 2009

Debian GNU/Linux lenny administration

Debian GNU/Linux lenny administration

Références :

Sources:

http://www.ouaza.com/livre/admin-debian/(‘Ce livre a été rédigé par deux développeurs Debian de longue date (Raphaël contribue depuis 1997, Roland depuis 2000). Nous avons essayé de vous faire découvrir toutes les facettes de cette distribution fascinante, autant d’un point de vue technique qu’organisationnel. Jugez-en par vous même ! ‘)

http://roland.entierement.nu/blog/2009/03/02/debian-lenny-le-livre-le-jeu.html (‘Si vous n’avez pas passé les trois dernières semaines sous un caillou ou dans un monastère, vous savez déjà que la version 5.0 de Debian GNU/Linux, nom de code « Lenny », est sortie le 14 février dernier. Pour accompagner la publication de cette nouvelle version majeure de Debian, Raphaël Hertzog et moi-même avons également mis à jour le Cahier de l’admin Debian. L’édition portant sur Lenny est déjà disponible en version électronique sur Izibook, et la version papier sera chez les libraires le 19 mars. Elle ne constitue pas une révolution (on ne change pas une formule qui est devenue au fil des ans la référence en français), mais principalement une mise à jour, avec des ajouts pour combler quelques vides (par exemple, de nouvelles sections sur OpenVPN et les partitions chiffrées. Pour certaines des précédentes éditions, il avait été lancé un concours où les personnes faisant la meilleure promotion étaient récompensées par des exemplaires du livre. Pour cette édition, nous avons gardé l’idée, mais l’objet du concours est différent : il s’agit non plus de faire la promotion du livre, mais de participer à la communauté Debian. Pas besoin d’être un super-développeur, il suffit d’apporter une contribution qui va faire progresser Debian d’une manière ou d’une autre, à condition que ce soit tangible. Raphaël écrit une série d’articles sur le sujet, vous pouvez donc aller y piocher des idées. J’en ajouterai deux, complémentaires :

  • Publier un blog qui donne une visibilité aux évolutions récentes, en cours ou prévues de Debian unstable et/ou testing, voire experimental. Quelques exemples de ce qu’on pourrait y voir serait l’arrivée d’une nouvelle version majeure du noyau ou de Gnome, la disparition d’un paquet au profit d’un autre, l’arrivée de nouveaux paquets intéressants, leur migration vers testing, etc. Pas une liste de tous les changements de chaque bibliothèque mineure, mais juste une vue macroscopique de ce qui se passe de visible pour les utilisateurs.
  • Dans un registre un peu différent, il serait intéressant de publier (peut-être aussi sous forme de blog) un baromètre de l’état actuel d’unstable, avec les migrations en cours, les paquets importants connus pour être cassés, etc. Le but est de faciliter l’usage d’unstable par des utilisateurs courageux-mais-pas-téméraires. Un exemple de ce que j’y verrais bien est une mention du bug 511009, assorti d’une mention que c’est pas une bonne idée d’upgrader CUPS pour l’instant (ça m’aurait évité quelques heures d’interrogations) ; et un autre billet quand c’est résolu. Là encore, trop de débit ne servirait à rien, il suffirait d’une vision macroscopique de l’état des différents sous-systèmes.

Bien entendu, ce ne sont que des idées, et les plus originales seront peut-être les meilleures, puisqu’elles seront celles que nous n’aurons pas prévues et apporteront donc une réelle nouveauté.’  voir http://www.ouaza.com/wp/2009/03/02/contribuer-a-debian-gagner-un-livre/ )

http://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/debian-lenny-9782212124439 (‘Debian GNU/Linux, distribution Linux non commerciale extrêmement populaire, est réputée pour sa fiabilité et sa richesse. Créée et maintenue par un impressionnant réseau de plusieurs milliers de développeurs dans le monde, elle a pour principes l’engagement vis-à-vis de ses utilisateurs et la qualité. Ses technologies concernent un nombre toujours croissant d’administrateurs, notamment par le biais de la distribution dérivée Ubuntu.

Ce cahier de l’Admin entièrement revu pour Debian Lenny perpétue le succès des premières éditions : accessible à tous, il fournit les connaissances indispensables pour qui souhaite devenir un administrateur Debian GNU/Linux efficace et indépendant. Il traite des méthodes que tout administrateur Linux compétent maîtrise, depuis l’installation et la mise à jour du système jusqu’à la création de paquetages et la compilation d’un noyau Linux, en passant par la supervision, la sauvegarde et les migrations, sans oublier des techniques avancées telles que la mise en place de SELinux pour sécuriser des services, l’automatisation des installations ou encore la virtualisation avec Xen.

Au sommaire

  • Le projet GNU/Debian
  • Présentation de l’étude de cas
  • Prise en compte de l’existant et migration
  • Installation
  • Système de paquetage, outils et principes fondamentaux
  • Maintenance et mise à jour : les outils APT
  • Résolution de problèmes et sources d’information
  • Configuration de base : réseau, comptes, impression
  • Services Unix
  • Infrastructure réseau
  • Services réseau : Postfix, Apache, NFS, Samba, Squid, LDAP
  • Administration avancée
  • Station de travail
  • Sécurité
  • Conception d’un paquet Debian
  • Conclusion : l’avenir de Debian
  • A. Distributions dérivées
  • B. Petit cours de rattrapage

Extraits du livre

  • Table des matières – Fichier PDF (248.8 Ko)
  • Avant-propos – Fichier PDF (255 Ko), « Linux commence à bénéficier d’une couverture médiatique non négligeable, profitant essentiellement aux distributions commerciales (RedHat, SuSE, Mandriva…). Debian, souvent placée par les sondages dans le trio de tête des distributions les plus populaires, est pourtant loin d’être marginale, surtout si l’on y inclut les distributions dérivées dont certaines — comme Ubuntu — connaissent un succès très important.
    Ce n’est pas un hasard si Hewlett-Packard a vu ses ventes de matériel augmenter de 25 millions de dollars en 2006 après avoir proposé du sup-
    port pour Debian. Ce livre a ainsi pour vocation de faire découvrir cette distribution. Nous espérons vous faire profiter de toute l’expérience acquise depuis que nous avons rejoint le projet en tant que développeurs-contributeurs, en 1998 pour Raphaël et en 2000 pour Roland. Peut-être parviendrons-nous à
    vous communiquer notre enthousiasme, et vous donner l’envie de rejoindre nos rangs d’ici quelque temps, qui sait..
    . »
  • Préface – Fichier PDF (169.2 Ko)
  • Chapitre 1 : Le projet Debian – Fichier PDF (599.3 Ko)
  • Chapitre 6 : Maintenance et mise à jour : les outils APT – Fichier PDF (553.9 Ko), (« Ce qui rend Debian si populaire auprès des administrateurs,
    c’est la facilité avec laquelle il est possible d’y installer des logiciels et de mettre à jour le système complet. Cet avantage unique est dû en grande partie au programme APT, outil dont les administrateurs de Falcot SA se sont empressés d’étudier les possibilités. »)
Voir aussi:
  • http://www.debian.org/News/2009/20090214 (‘Le projet Debian est heureux d’annoncer la publication officielle de la version 5.0 de Debian GNU/Linux, surnommée Lenny, après 22 mois de développement constant. Debian GNU/Linux est un système d’exploitation libre qui prend en charge au total douze architectures de processeurs et contient les environnements de bureau KDE, GNOME, Xfce et LXDE. C’est un système compatible avec la version 2.3 du FHS (« Filesystem Hierarchy Standard », ou standard sur l’organisation des systèmes de fichiers) et les logiciels développés pour la version 3.2 de la LSB (« Linux Standard Base », ou base standard de Linux). Debian GNU/Linux fonctionne sur de nombreux ordinateurs, depuis les assistants personnels (« palmtops ») jusqu’aux superordinateurs y compris quasiment tous les systèmes intermédiaires. Au total, douze architectures sont prises en charge : Sun SPARC (sparc), HP Alpha (alpha), Motorola/IBM PowerPC (powerpc), Intel IA-32 (i386) et IA-64 (ia64), HP PA-RISC (hppa), MIPS (mips, mipsel), ARM (arm, armel), IBM S/390 (s390) et AMD64 et Intel EM64T (amd64). Debian GNU/Linux 5.0 Lenny gère également la plateforme Orion de Marvell qui est utilisée dans de nombreux équipements de stockage, parmi lesquels on trouve la série QNAP Turbo Station, HP Media Vault mv2120, et Buffalo Kurobox Pro. De plus, Lenny gère maintenant plusieurs ordinateurs ultra-portables comme le Eee PC d’Asus. Debian GNU/Linux 5.0 Lenny inclut aussi les outils de construction pour Emdebian, qui permet de construire et les paquets source de Debian sur une autre architecture et de les réduire afin qu’ils conviennent aux systèmes embarqués ARM. Debian GNU/Linux 5.0 Lenny comporte le nouveau portage ARM EABI, Armel qui utilise plus efficacement les processeurs ARM actuels. L’ancien portage d’ARM (arm) est maintenant déconseillé.’)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Debian (”Debian est un système d’exploitation reposant sur les principes du logiciel libre et développé de façon bénévole par l’intermédiaire d’Internet. Ce système permet un mode d’unification des nombreux éléments pouvant être développés indépendamment les uns des autres. Ils sont associés sous forme de « paquets » modulables en fonction des besoins (on en dénombre plus de 23 000 en 2009). On l’assimile généralement à Debian GNU/Linux (la distribution GNU/Linux de Debian), car c’est la seule branche parfaitement fonctionnelle. Toutefois, d’autres versions du système Debian sont possibles comme le prouve le projet Debian GNU/Hurd[1] ou Debian GNU/kFreeBSD[2]. Debian a été utilisée comme base de nombreuses autres distributions comme Knoppix ou Ubuntu qui rencontrent un grand succès..”)
  • http://en.wikipedia.org/wiki/Debian#Debian_releases (” As of February 2009, the latest stable release is version 5.0, code name lenny.[41] When a new version is released, the previous stable is labeled oldstable; currently, this is version 4.0, code name etch. In addition, a stable release gets minor updates (called point releases). The numbering scheme up for the point releases to Debian 4.0 was to include the letter r (for release) after the main version number (eg 4.0) and then the number of the point release; for example, the latest point release of version 4.0 (etch) as of 15 February 2009 is 4.0r7.[42] From Debian 5.0 (lenny) and the numbering scheme of point releases has been changed and conforms to the GNU version numbering standard; so, for example, the first point release of Debian 5.0 is going to be 5.0.1 (instead of 5.0r1).[43].“)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Debian#Historique_des_versions (”Les différentes versions de la distribution empruntent leurs noms aux personnages du film d’animation Toy Story des studios Pixar “)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre (”Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre le logiciel. Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l’a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF). Depuis la fin des années 1990, le succès des logiciels libres, notamment de Linux, suscite un vif intérêt dans l’industrie informatique et les médias. Les logiciels libres constituent une option face à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires ». La notion de logiciel libre ne se confond ni avec celle de logiciel gratuit (freewares), ni avec celle de sharewares, ni avec celle de domaine public. De même, les libertés définies par un logiciel libre sont beaucoup plus étendues que le simple accès aux sources, ce qu’on appelle souvent logiciel Open Source telle qu’elle est définie par l’Open source initiative. Toutefois, la notion formelle de logiciel Open Source est reconnue comme techniquement comparable au logiciel libre.“)
  • Flux RSS:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :