"…mais ce serait peut-être l'une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code…"

Posts Tagged ‘restful’

OpenSocial : les APIs "sociales" open source de Google

Posted by patrick le novembre 3, 2007

L’article que j’ai écrit le 30 octobre mérite d’être complété. Google qui était en retrait des réseaux sociaux (Orkut) fait une entrée fracassante avec son API "OpenSocial".

Source: http://fr.techcrunch.com/2007/10/31/google-lance-jeudi-opensocial-premiers-details/
Rédigé par Ouriel Ohayon

Google avait annoncé un plan important concernant sa stratégie de réseau social qui devait être annoncé le 5 novembre. Nous avons révélé de plus amples détails récemment sur ce projet au nom de code “Maka-Maka”. Mais il semble que la réalité va bien au dela de nos attentes. Le projet de Google portera le nom de OpenSocial et ne sera pas un méta-réseau social comme on aurait pu l’imaginer. Il s’agit en fait d’une séries d’API qui permettent à des développeurs de créer des applications compatibles avec toutes les plateformes sociales qui désirent participer au programme.

Il ne s’agit donc pas d’une n-ième plateforme sociale. L’autre avantage est que ces APIs ne vont pas nécessiter d’apprendre, contrairement à Facebook, un nouveau langage (FBML) et un développeur n’aura plus à choisir la plateforme sociale pour laquelle il doit développer son application. Il pourra même utiliser ses codes existants en Javascript et Html et légèrement les modifier pour mettre cela en place. Il y a 3 types d’API:

  • Celles pour le profil utilisateur,
  • celles pour le réseau social
  • et celles pour le flux d’activités (news feed)

Si un site accepte de participer, il devra retourner les données appropriées en utilisant ces APIs.Il n’y a pas de précisions concernant certains points clefs comme par exemple la possibilité d’inclure de la publicité ou le mode d’inscription pour user de ces APIs.

Pour son lancement Google annoncera plusieurs partenaires partagés en “hôte” et “développeurs”. Les Hotes sont ceux qui hébergeent les applications et les développeurs ceux qui les développent. Orkut, Salesforce, LinkedIn, Ning, Hi5, Plaxo, Friendster, Viadeo et Oracle seront les premiers hotes et Flixster, iLike, RockYou et Slide seront les premiers développeurs. Zlio sera la première startup française également partenaire du programme mise à jour: Viadéo serait le second acteur français à faire partie de ce programme

Comme je l’avais signalé dans ce billet, avec la prolifération des plateformes sociales, un développeur doit faire face à un dilemme quand il s’agit de créer son application et doit soit choisir sa plateforme soit multiplier les efforts pour être présent sur les principales plateformes. Google souhaite rendre ce dilemme caduque et va faciliter la vie des développeurs.

Autres sources:

  • http://code.google.com/apis/opensocial/ (" The web is more interesting when you can build apps that easily interact with your friends and colleagues. But with the trend towards more social applications also comes a growing list of site-specific APIs that developers must learn. OpenSocial provides a common set of APIs for social applications across multiple websites. With standard JavaScript and HTML, developers can create apps that access a social network’s friends and update feeds.")
  • La vidéo: http://www.youtube.com/GoogleDevelopers
  • http://actu.abondance.com/2007/10/opensocial-des-apis-sociales-en-open.html ("Le projet, qui avait au départ reçu le nom de code "Maka-Maka" (ou "MakaMaka") chez Google, devrait être dévoilé au grand jour demain 1er novembre sous le nom d’OpenSocial : il s’agit d’API (Application Program Interface ou bibliothèques de fonctions pour programmeurs) qui permettra aux développeurs informatiques de créer des applications compatibles avec les réseaux sociaux existants ou tout du moins ceux qui désirent être associés à ce programme. Trois types d’APIs devraient être proposés : profil utilisateur, réseau social lui-même et flux (news feed). Parmi les premiers réseaux pressentis pour participer à ce programme, on trouverait Orkut, Salesforce, LinkedIn, Ning, Hi5, Plaxo, Friendster, Viadeo et Oracle (pour l’instant, Facebook ne semble pas listé…). Pour les premiers développeurs, on trouverait Flixster, iLike, RockYou, Slide et Zlio (la société gérée par Jérémie Berrebi ) pour la France.")
  • http://opensocialapis.blogspot.com/ ()
  • http://groups.google.com/group/opensocial-api/about
  • Developer Documentation ("The OpenSocial API is a set of common APIs for building social applications on many websites. There are two ways to access the OpenSocial API: client-side using the JavaScript API and server-side using RESTful data APIs…The People and Friends data API allows client applications to view and update People Profiles and Friend relationships using AtomPub GData APIs with a Google data schema. Your client application can request a list of a user’s Friends and query the content in an existing Profile…The Activities data API allows client applications to view and publish "actions" in the OpenSocial platform using AtomPub GData APIs with a Google data schema. Your client application can use the API to create new entries, edit or delete existing entries, and view lists of entries…The Persistence data API allows client applications to view and update key/value content using AtomPub GData APIs with a Google data schema. Your client application can edit or delete content for an existing application, user, or gadget instance, and query the content in an existing feed")
  • http://code.google.com/apis/opensocial/articles/tutorial.html (" This tutorial will walk you through the steps required to build a simple social gadget where you can give gifts to your friends. You can find the complete sample code in the opensocial-resources project on Google Code. This demo used the SocialNorms utilities, also part of the opensocial-resources project. These utilities encapsulate some common OpenSocial idioms, making it easier to write social gadgets. Use of SocialNorms for your own gadgets is entirely optional — if you want more control over the data exchanged, feel free to use the APIs directly. Feel free to copy the sample gadget source code and make changes as you go along. Your gadget will need to be hosted publicly, and you can use the Google Gadget Editor, Google Page Creator, Project Hosting on Google Code, or any other webhosting service to host your gadget.")

Ajout du mercredi 7 novembre 2007. Reçu sur la liste "inuxfr-news@linuxfr.org"

o Internet: OpenSocial, un pas de plus vers une « société des réseaux sociaux »
---------------------------------------------------------------------------
Auteur: epot ( http://linuxfr.org/~epot ) @ 23:21
Thème: Communaute

    Depuis jeudi, Google Code ( http://en.wikipedia.org/wiki/Google_Code )
héberge le projet OpenSocial ( http://code.google.com/apis/opensocial/ ),
un ensemble d'API qui vont permettre le développement de programmes communs
pour un certain nombre de sites de réseaux sociaux (
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_social ) (voir liste en référence
[1]).

Avant jeudi, tout programmeur souhaitant développer une application pour
réseaux sociaux devait apprendre l'API, la syntaxe et parfois même un
nouveau langage de chacun des réseaux (quand ceux-ci proposaient une API
accessible de l'extérieur !). Maintenant, OpenSocial permet d'accéder aux
fonctions de base, au plus petit commun dénominateur entre tous les réseaux
sociaux participant.

L'API permet ainsi d'accéder : - À l'information de profil ; - À l'information des connaissances ;
- Aux activités (événements, flux RSS, etc.).
Un des avantages d'OpenSocial est de se baser sur des langages existants
(Javascript ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Javascript ), HTML (
http://fr.wikipedia.org/wiki/HTML ) et Flash (
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adobe_Flash )) là où la concurrence (Facebook
( http://fr.wikipedia.org/wiki/Facebook ), pour ne pas la citer) impose
FBML ( http://wiki.developers.facebook.com/index.php/FBML ) [2] par
exemple). Le code source des exemples est sous licence libre, tout comme la
documentation. OpenSocial promet de libérer le code source nécessaire aux
API proprement dites (voir la FAQ (
http://code.google.com/apis/opensocial/faq.html ) [3]).

Finalement, on arrive petit à petit à une vraie société (ou fédération) de
réseaux sociaux, où peu importe le site/réseau dans lequel vous êtes
affilié, vous pourrez utiliser les mêmes applications (qui a parlé de
standardisation ?). Web 2.0 ( http://en.wikipedia.org/wiki/Web_2 ) [4], les
applications arrivent !

[fr] - Journal à l'origine de la dépêche ( http://linuxfr.org/redirect/54340.html )
[en] - [1] Projet OpenSocial ( http://linuxfr.org/redirect/54341.html )
[en] - [2] FBML ( http://linuxfr.org/redirect/54342.html )
[en] - [3] FAQ d'OpenSocial ( http://linuxfr.org/redirect/54343.html )
[en] - [4] Web 2.0 ( http://linuxfr.org/redirect/54344.html )
[en] - [5] Facebook and Data Control (Bruce Scheier) ( http://linuxfr.org/redirect/54345.html )

Posted in open source, REST, Web applications, web2.0 | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 79 autres abonnés