"…mais ce serait peut-être l'une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code…"

Archive for the ‘Debian’ Category

La seconde édition de fOSSa – Free Open Source Software for Academia à Grenoble les 8, 9 et 10 novembre 2010

Posted by patrick le octobre 21, 2010

Source:
Stephane Ribas
INRIA Rhone-Alpes / D2T / OW2 Europe Local Chapter
fOSSa Steering Committee / QualiPSo / NESSI OSS WG
+33 4 76 61 55 98 / +33 6 37 54 32 75

Fossa 2010 Grenoble

La seconde édition de fOSSa – Free Open Source Software for Academia – se tiendra à Grenoble les 8, 9 et 10 novembre 2010. Co-organisée par l’INRIA,  Engineering Group, Eclipse, IRILL, Fraunhofer Fokus, Plume, QualiPSo et l’EMSI Grenoble (Grenoble Ecole de Management), cette manifestation accueillera des acteurs majeurs du logiciel libre comme Apache, Arduino, Debian, Eclipse, Gnome, Red-Hat, Ubuntu, FossBazaar, HP mais aussi et surtout de nombreux universitaires qui enseignent, utilisent et produisent du logiciel libre. Fossa 2010 est sponsorisée par HP Open Source Division et GNU/Linux Magazine.

Les actuelles empoignades de Google et Oracle démontrent la place stratégique qu’occupe désormais le logiciel libre dans le paysage des sciences et techniques de l’information et de la communication. Cependant, se limiter à l’observation des manœuvres des grands acteurs du logiciel ne donne qu’une vision partielle du mouvement de l’open source car ce modèle a commencé à faire tâche d’huile et à investir de nouveaux territoires…

Une seconde édition sous le signe du renouveau

La première édition de fOSSa avait pour mission de présenter des informations utiles sur les modèles de l’open source en général. L’objectif de l’édition 2010 est de réaffirmer les valeurs fondamentales du logiciel libre et au-delà, avec l’émergence de l’open source électronique.

Les points clés abordés seront :

  • le développement, l’innovation et la recherche : la base du logiciel libre.
  • le management et la promotion de communautés : la dynamique du logiciel libre
  • le secteur public et l’éducation : la démocratisation et le futur du logiciel libre

Voici quelques mots-clés qui résonneront au cours de ces journées : Open source and cloud,  Standard, Next generation forge, Embedded Systems,  Legal Issues, Methodology, Quality, User Experience, Education, Large Organization, Development, Open Source Hardware, Education…

La plupart des présentations, des débats et des ateliers se dérouleront en anglais.

Un événement annuel dédié au logiciel libre

Les deuxièmes journées fOSSa Free Open Source Software for Academia ont pour ambition d’exposer le mouvement du logiciel libre comme un nouveau paradigme sociétal en posant des questions fondamentales :

  • Comment fonctionne l’open source ?
  • Comment inventer son futur en tant qu’écosystème partagé entre le monde académique, le monde industriel et les citoyens, et cela dans l’intérêt collectif ?

Les intervenants tenteront de répondre à travers quatre grandes thématiques qui seront abordées au cours des trois jours de conférences :

  • la journée du 8 novembre se focalisera sur les fondations du logiciel libre : le développement, l’innovation et la recherche.
  • Le matin du 9 novembre sera consacré au futur de l’open source dans le contexte académique
  • et l’après-midi à la démocratisation de l’open source à destination du secteur public et des citoyens.
  • Le 10 novembre seront abordées les questions liées à l’animation et la promotion de communautés du libre.

A titre d’exemple, les fondateurs du projet Arduino/Tinker viendront présenter l’application du concept d’open source aux modules électroniques. Enfin, dans l’objectif de donner plus de liberté aux débats d’idées lors de la conférence, un forum a été ouvert pour que le public puisse déposer des questions, elle seront débattues pendant l’événement.

Les journées fOSSa sont ouvertes à tous. Inscription gratuite sur le site : http://fossa2010.inrialpes.fr/

Liens concernant directement fOSSA 2010:

Liens en rapport avec  fOSSA 2010:

Posted in 2010, Années, conference, Debian, Education, GNU/Linux, Grenoble, logiciel libre | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nouveau cahier de l’administrateur Debian GNU/Linux "Lenny" de Raphaël Hertzog et Roland Mas est sorti

Posted by patrick le mars 22, 2009

Debian GNU/Linux lenny administration

Debian GNU/Linux lenny administration

Références :

Sources:

- http://www.ouaza.com/livre/admin-debian/(‘Ce livre a été rédigé par deux développeurs Debian de longue date (Raphaël contribue depuis 1997, Roland depuis 2000). Nous avons essayé de vous faire découvrir toutes les facettes de cette distribution fascinante, autant d’un point de vue technique qu’organisationnel. Jugez-en par vous même ! ‘)

- http://roland.entierement.nu/blog/2009/03/02/debian-lenny-le-livre-le-jeu.html (‘Si vous n’avez pas passé les trois dernières semaines sous un caillou ou dans un monastère, vous savez déjà que la version 5.0 de Debian GNU/Linux, nom de code « Lenny », est sortie le 14 février dernier. Pour accompagner la publication de cette nouvelle version majeure de Debian, Raphaël Hertzog et moi-même avons également mis à jour le Cahier de l’admin Debian. L’édition portant sur Lenny est déjà disponible en version électronique sur Izibook, et la version papier sera chez les libraires le 19 mars. Elle ne constitue pas une révolution (on ne change pas une formule qui est devenue au fil des ans la référence en français), mais principalement une mise à jour, avec des ajouts pour combler quelques vides (par exemple, de nouvelles sections sur OpenVPN et les partitions chiffrées. Pour certaines des précédentes éditions, il avait été lancé un concours où les personnes faisant la meilleure promotion étaient récompensées par des exemplaires du livre. Pour cette édition, nous avons gardé l’idée, mais l’objet du concours est différent : il s’agit non plus de faire la promotion du livre, mais de participer à la communauté Debian. Pas besoin d’être un super-développeur, il suffit d’apporter une contribution qui va faire progresser Debian d’une manière ou d’une autre, à condition que ce soit tangible. Raphaël écrit une série d’articles sur le sujet, vous pouvez donc aller y piocher des idées. J’en ajouterai deux, complémentaires :

  • Publier un blog qui donne une visibilité aux évolutions récentes, en cours ou prévues de Debian unstable et/ou testing, voire experimental. Quelques exemples de ce qu’on pourrait y voir serait l’arrivée d’une nouvelle version majeure du noyau ou de Gnome, la disparition d’un paquet au profit d’un autre, l’arrivée de nouveaux paquets intéressants, leur migration vers testing, etc. Pas une liste de tous les changements de chaque bibliothèque mineure, mais juste une vue macroscopique de ce qui se passe de visible pour les utilisateurs.
  • Dans un registre un peu différent, il serait intéressant de publier (peut-être aussi sous forme de blog) un baromètre de l’état actuel d’unstable, avec les migrations en cours, les paquets importants connus pour être cassés, etc. Le but est de faciliter l’usage d’unstable par des utilisateurs courageux-mais-pas-téméraires. Un exemple de ce que j’y verrais bien est une mention du bug 511009, assorti d’une mention que c’est pas une bonne idée d’upgrader CUPS pour l’instant (ça m’aurait évité quelques heures d’interrogations) ; et un autre billet quand c’est résolu. Là encore, trop de débit ne servirait à rien, il suffirait d’une vision macroscopique de l’état des différents sous-systèmes.

Bien entendu, ce ne sont que des idées, et les plus originales seront peut-être les meilleures, puisqu’elles seront celles que nous n’aurons pas prévues et apporteront donc une réelle nouveauté.’  voir http://www.ouaza.com/wp/2009/03/02/contribuer-a-debian-gagner-un-livre/ )

- http://www.eyrolles.com/Informatique/Livre/debian-lenny-9782212124439 (‘Debian GNU/Linux, distribution Linux non commerciale extrêmement populaire, est réputée pour sa fiabilité et sa richesse. Créée et maintenue par un impressionnant réseau de plusieurs milliers de développeurs dans le monde, elle a pour principes l’engagement vis-à-vis de ses utilisateurs et la qualité. Ses technologies concernent un nombre toujours croissant d’administrateurs, notamment par le biais de la distribution dérivée Ubuntu.

Ce cahier de l’Admin entièrement revu pour Debian Lenny perpétue le succès des premières éditions : accessible à tous, il fournit les connaissances indispensables pour qui souhaite devenir un administrateur Debian GNU/Linux efficace et indépendant. Il traite des méthodes que tout administrateur Linux compétent maîtrise, depuis l’installation et la mise à jour du système jusqu’à la création de paquetages et la compilation d’un noyau Linux, en passant par la supervision, la sauvegarde et les migrations, sans oublier des techniques avancées telles que la mise en place de SELinux pour sécuriser des services, l’automatisation des installations ou encore la virtualisation avec Xen.

Au sommaire

  • Le projet GNU/Debian
  • Présentation de l’étude de cas
  • Prise en compte de l’existant et migration
  • Installation
  • Système de paquetage, outils et principes fondamentaux
  • Maintenance et mise à jour : les outils APT
  • Résolution de problèmes et sources d’information
  • Configuration de base : réseau, comptes, impression
  • Services Unix
  • Infrastructure réseau
  • Services réseau : Postfix, Apache, NFS, Samba, Squid, LDAP
  • Administration avancée
  • Station de travail
  • Sécurité
  • Conception d’un paquet Debian
  • Conclusion : l’avenir de Debian
  • A. Distributions dérivées
  • B. Petit cours de rattrapage

Extraits du livre

  • Table des matières – Fichier PDF (248.8 Ko)
  • Avant-propos – Fichier PDF (255 Ko), "Linux commence à bénéficier d’une couverture médiatique non négligeable, profitant essentiellement aux distributions commerciales (RedHat, SuSE, Mandriva…). Debian, souvent placée par les sondages dans le trio de tête des distributions les plus populaires, est pourtant loin d’être marginale, surtout si l’on y inclut les distributions dérivées dont certaines — comme Ubuntu — connaissent un succès très important.
    Ce n’est pas un hasard si Hewlett-Packard a vu ses ventes de matériel augmenter de 25 millions de dollars en 2006 après avoir proposé du sup-
    port pour Debian. Ce livre a ainsi pour vocation de faire découvrir cette distribution. Nous espérons vous faire profiter de toute l’expérience acquise depuis que nous avons rejoint le projet en tant que développeurs-contributeurs, en 1998 pour Raphaël et en 2000 pour Roland. Peut-être parviendrons-nous à
    vous communiquer notre enthousiasme, et vous donner l’envie de rejoindre nos rangs d’ici quelque temps, qui sait..
    ."
  • Préface – Fichier PDF (169.2 Ko)
  • Chapitre 1 : Le projet Debian – Fichier PDF (599.3 Ko)
  • Chapitre 6 : Maintenance et mise à jour : les outils APT – Fichier PDF (553.9 Ko), ("Ce qui rend Debian si populaire auprès des administrateurs,
    c’est la facilité avec laquelle il est possible d’y installer des logiciels et de mettre à jour le système complet. Cet avantage unique est dû en grande partie au programme APT, outil dont les administrateurs de Falcot SA se sont empressés d’étudier les possibilités.")
Voir aussi:
  • http://www.debian.org/News/2009/20090214 (‘Le projet Debian est heureux d’annoncer la publication officielle de la version 5.0 de Debian GNU/Linux, surnommée Lenny, après 22 mois de développement constant. Debian GNU/Linux est un système d’exploitation libre qui prend en charge au total douze architectures de processeurs et contient les environnements de bureau KDE, GNOME, Xfce et LXDE. C’est un système compatible avec la version 2.3 du FHS (« Filesystem Hierarchy Standard », ou standard sur l’organisation des systèmes de fichiers) et les logiciels développés pour la version 3.2 de la LSB (« Linux Standard Base », ou base standard de Linux). Debian GNU/Linux fonctionne sur de nombreux ordinateurs, depuis les assistants personnels (« palmtops ») jusqu’aux superordinateurs y compris quasiment tous les systèmes intermédiaires. Au total, douze architectures sont prises en charge : Sun SPARC (sparc), HP Alpha (alpha), Motorola/IBM PowerPC (powerpc), Intel IA-32 (i386) et IA-64 (ia64), HP PA-RISC (hppa), MIPS (mips, mipsel), ARM (arm, armel), IBM S/390 (s390) et AMD64 et Intel EM64T (amd64). Debian GNU/Linux 5.0 Lenny gère également la plateforme Orion de Marvell qui est utilisée dans de nombreux équipements de stockage, parmi lesquels on trouve la série QNAP Turbo Station, HP Media Vault mv2120, et Buffalo Kurobox Pro. De plus, Lenny gère maintenant plusieurs ordinateurs ultra-portables comme le Eee PC d’Asus. Debian GNU/Linux 5.0 Lenny inclut aussi les outils de construction pour Emdebian, qui permet de construire et les paquets source de Debian sur une autre architecture et de les réduire afin qu’ils conviennent aux systèmes embarqués ARM. Debian GNU/Linux 5.0 Lenny comporte le nouveau portage ARM EABI, Armel qui utilise plus efficacement les processeurs ARM actuels. L’ancien portage d’ARM (arm) est maintenant déconseillé.’)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Debian (”Debian est un système d’exploitation reposant sur les principes du logiciel libre et développé de façon bénévole par l’intermédiaire d’Internet. Ce système permet un mode d’unification des nombreux éléments pouvant être développés indépendamment les uns des autres. Ils sont associés sous forme de « paquets » modulables en fonction des besoins (on en dénombre plus de 23 000 en 2009). On l’assimile généralement à Debian GNU/Linux (la distribution GNU/Linux de Debian), car c’est la seule branche parfaitement fonctionnelle. Toutefois, d’autres versions du système Debian sont possibles comme le prouve le projet Debian GNU/Hurd[1] ou Debian GNU/kFreeBSD[2]. Debian a été utilisée comme base de nombreuses autres distributions comme Knoppix ou Ubuntu qui rencontrent un grand succès..”)
  • http://en.wikipedia.org/wiki/Debian#Debian_releases (” As of February 2009, the latest stable release is version 5.0, code name lenny.[41] When a new version is released, the previous stable is labeled oldstable; currently, this is version 4.0, code name etch. In addition, a stable release gets minor updates (called point releases). The numbering scheme up for the point releases to Debian 4.0 was to include the letter r (for release) after the main version number (eg 4.0) and then the number of the point release; for example, the latest point release of version 4.0 (etch) as of 15 February 2009 is 4.0r7.[42] From Debian 5.0 (lenny) and the numbering scheme of point releases has been changed and conforms to the GNU version numbering standard; so, for example, the first point release of Debian 5.0 is going to be 5.0.1 (instead of 5.0r1).[43].“)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Debian#Historique_des_versions (”Les différentes versions de la distribution empruntent leurs noms aux personnages du film d’animation Toy Story des studios Pixar “)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre (”Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d’utiliser, d’étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre le logiciel. Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l’a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF). Depuis la fin des années 1990, le succès des logiciels libres, notamment de Linux, suscite un vif intérêt dans l’industrie informatique et les médias. Les logiciels libres constituent une option face à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires ». La notion de logiciel libre ne se confond ni avec celle de logiciel gratuit (freewares), ni avec celle de sharewares, ni avec celle de domaine public. De même, les libertés définies par un logiciel libre sont beaucoup plus étendues que le simple accès aux sources, ce qu’on appelle souvent logiciel Open Source telle qu’elle est définie par l’Open source initiative. Toutefois, la notion formelle de logiciel Open Source est reconnue comme techniquement comparable au logiciel libre.“)
  • Flux RSS:

Posted in 2009, Administration système, Debian, Distribution de logiciel, GNU/Linux, logiciel libre, système embarqué, Ultra-portables | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Un nouveau livre sur l’administration système sous Debian GNU/Linux: "Debian Etch" de Raphaël Hertzog et Roland Mas

Posted by patrick le novembre 29, 2007

Une nouvelle concernant l’administration système sous Debian GNU/Linux : la sortie du livre "Debian Etch" de Raphaël Hertzog et Roland Mas.

GNU/Linux Debian Etch

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2212120621/raphaelhertzo-21

En 2004, les éditions Eyrolles avaient publié le «Cahier de l’admin Debian» de Raphaël Hertzog. Puis, en 2005, une deuxième édition. Ces deux éditions étaient focalisées sur Sarge, prenaient quelques rides avec le temps, et manquaient de détails sur certains domaines. Il fallait donc le mettre à jour.

Mais ce qui n’aurait pu être qu’une troisième édition s’est en fait beaucoup enrichi, et méritait donc un nouveau titre. Le livre "Debian Etch" est donc sorti ce jeudi 29 novembre 2007. En plus d’un deuxième auteur (Roland Mas), cet ouvrage offre de nombreuses nouveautés par rapport au précédent :

  1. une mise à jour complète sur tout ce qui a changé entre Sarge et Etch. La plupart des différences sont détaillées, ce qui en fait un bon bouquin même pour les lecteurs qui n’ont pas encore migré.
  2. un nouveau chapitre sur l’administration avancée, qui présente RAID, LVM, les installations automatisées par FAI et par le Debian-Installer, la virtualisation avec Xen..
  3. un nouveau chapitre sur la sécurité, qui décrit les pare-feu, les systèmes de détection d’intrusion, SELinux, et surtout l’approche de la sécurité comme un processus et non comme la simple utilisation d’un ou plusieurs logiciels.
  4. un « petit cours de rattrapage », qui contient des rappels qui peuvent être nécessaires pour certains lecteurs. Ça reprend le principe des encadrés « B. A. – BA », mais comme on a plus de place on peut se permettre d’entrer dans plus de détails. Ce chapitre peut ainsi constituer une introduction aux systèmes de type Unix, avec une description des concepts de processus et de système de fichiers, une explication détaillée de la séquence de démarrage d’un ordinateur, et un rappel des principales commandes de base.

Le résultat est un livre complet sur Debian Etch, qui décrit à la fois les principes et les détails de la plupart des opérations d’administration d’un système Debian : installation, maintenance, supervision, migration, sécurité, mise en réseau, interface graphique, stockage, sauvegardes, automatisation, installations personnalisées avec paquets modifiés…

Le lectorat ciblé reste vaste, puisque les situations décrites s’appliquent aussi bien dans le cadre d’un petit réseau familial que dans celui d’un système d’information d’entreprise. Et le « petit cours de rattrapage » pourra même être utilisé par des débutants !

Raphaël tient un site web sur le livre, où vous pourrez trouver plus de détails : le sommaire, la couverture, deux chapitres en téléchargement (1, 2), les liens cités (cliquables), des errata, la FAQ, une newsletter, mais aussi des goodies comme des fonds d’écran, et un jeu où dix exemplaires du livre seront distribués.

Références :
Titre : Debian Etch
Auteurs : Raphaël Hertzog et Roland Mas
ISBN : 978-2-212-12062-2
Site web : http://www.ouaza.com/livre/admin-debian/

Page sur Amazon: http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2212120621/raphaelhertzo-21


Debian Etch

http://www.wikimindmap.org/viewmap.php?wiki=en.wikipedia.org&topic=Debian

A voir

  • http://www.ouaza.com/wp/qui-est-raphael-hertzog/ ("J’ai par ailleurs une très bonne connaissance du milieu du logiciel libre de par ma participation active au projet Debian notamment. La société Freexian que j’ai fondée saura vous épauler dans tous types de missions en rapport avec les logiciels libres.
    • Migration vers des logiciels libres (étude prélable, conseil, suivi/support technique)
    • Installation de logiciels libres
    • Formation aux logiciels libres
    • Veille technologique
    • Création de distributions spécifiques
    • Développement ou encadrement de projets de logiciels libres
    • Adaptation de logiciels libres existants
    • Tout autre projet dans lequel vous envisagez d’utiliser des logiciels libres :
      • intranet, applications collaboratives
      • site web (commerce électronique)
      • création de VPN
      • ")

Autres sources d’informations

Posted in Administration système, Debian, GNU/Linux, livres, logiciel libre, migration vers le libre, ubuntu | Tagué: | Leave a Comment »

Administration Apache2 , configuration Tomcat5 sur Debian Etch

Posted by patrick le juin 6, 2007

Finalement en suivant la procédure décrite ici, mes problèmes de configuration avec le connecteur mod_jk ont été résolus. Voici la partie qui m’intéresse:

Installation d’Apache 2 et du module

Tout d’abord, nous devons installer une version légèrement modifiée d’Apache 2. Nous installons donc le paquet apache2-mpm-prefork et le module destiné à faire le lien avec Tomcat libapache2-mod-jk :

aptitude install apache2-mpm-prefork libapache2-mod-jk

Ensuite, nous effectuons une configuration de base du module jk.

En éditant le fichier /etc/apache2/mods-available/jk.load de la manière suivante :

LoadModule jk_module /usr/lib/apache2/modules/mod_jk.so

JkWorkersFile /etc/apache2/workers.properties
JkLogFile /var/log/apache2/mod_jk.log
JkLogLevel debug
JkLogStampFormat "[%a %b %d %H:%M:%S %Y] "

JkMount / worker1
JkMount /* worker1

Assurez-vous que le lien symbolique /etc/apache2/mods-enabled/jk.load existe bien et pointe bien vers /etc/apache2/mods-available/jk.load.
Configuration du lien avec Tomcat

Créez le fichier /etc/apache2/workers.properties avec les informations suivantes :

workers.tomcat_home=/usr/share/tomcat5

workers.java_home=/usr/lib/jvm/java-1.5.0-sun
ps=/
worker.list=worker1
worker.worker1.port=8009
worker.worker1.host=localhost
worker.worker1.type=ajp13
worker.worker1.lbfactor=1

Les valeurs tomcat_home, java_home et worker1.host sont à adapter suivant votre configuration Tomcat et Java.

Redémarrez le serveur Apache (/etc/init.d/apache2 restart)

Autres commandes intéressantes:

  • update-alternatives –config java

Autres liens:

Nouveau fichier de log

  • /var/log/apache2/mod_jk.log

Ce que j’ai appris:

Posted in Debian, Web applications | Leave a Comment »

Installation de Tomcat5.5 sur ubuntu feisty

Posted by patrick le juin 5, 2007

J’ai rencontré un problème au démarrage de Tomcat5.5 qui est décrit ici (https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/tomcat5.5/+bug/97096)

Posted in Debian, java, ubuntu, Web applications | Leave a Comment »

Installation de Apache2, Java 5, Tomcat5.0 sur Debian Etch

Posted by patrick le juin 5, 2007

Java devenant de plus en libre, la version 5 est disponible sous forme de paquets (mais en non-free):

  • aptitude install sun-java5-jre
  • aptitude install sun-java5-jdk
  • aptitude install sun-java5-doc (télécharger auparavant la documentation sous /tmp)
    • la documentation se trouve alors sous /usr/share/doc/sun-java5-doc/html

Pour tomcat5.0, le conteneur de servlets J2EE:

  • aptitude install tomcat5 (Java Servlet 2.4 engine with JSP 2.0 support)
  • aptitude install tomcat5-admin (Java servlet engine admin & manager web interface)
  • aptitude install tomcat5-webapps (Java servlet engine documentation and example web applications)

On prend la version 5 et non 5.5 car c’est celle qui correspond à notre client. On peut remarquer qu’il devrait utiliser la version 5.5 (voir ref) mais ceci est une autre histoire.

Problèmes rencontrés:

  • lorsque je suis allé sur l’interface d’administration de tomcat5 (http://localhost:8180/admin), il n’y avait pas d’utilisateur ‘manager’ déclaré. C’est d’ailleurs indiqué clairement sur la page d’accueil (NOTE: For security reasons, using the administration webapp is restricted to users with role "admin". The manager webapp is restricted to users with role "manager". Users are defined in $CATALINA_HOME/conf/tomcat-users.xml). J’ai donc rajouté un utilisateur "admin" ayant les droits "admin,manager" dans mon fichier /usr/share/tomcat5/conf/tomcat-users.xml et j’ai redémarré Tomcat5 ("/etc/init.d/tomcat5 restart")
  • non résolu: la communication entre Tomcat5 et Apache (le connecteur mod_jk)

Commandes à connaitre:

  • /etc/init.d/tomcat5 restart
  • /etc/init.d/apache2 restart
  • update-java-alternatives -l donne "java-1.5.0-sun 53 /usr/lib/jvm/java-1.5.0-sun"
  • tail -f nom_de_fichier_log (ex: tail -f /var/log/tomcat5/localhost_YYYY_MMJJ.log)
  • a2enmod rewrite par exemple pour charger un module Apache2
  • "lynx http://localhost", "curl http://localhost", wget http://localhost" pour vérifier en ligne de commande que le site marche

Les fichiers de configuration

  • /etc/default/tomcat5
  • /etc/default/apache2
  • /etc/apache2/apache2.conf
  • /etc/apache2/mods_available/jk.load
  • /etc/apache2/workers.properties
  • /etc/apache2/httpd.conf (vide pour moi puisque c’est apache2.conf qui le remplace)
  • /usr/share/tomcat5/conf/tomcat-users.xml

Les fichiers de log:

  • /var/log/apache2/access.log
  • /var/log/apache2/mod_jk.log
  • /var/log/tomcat5/catalina_YYYY-MM-JJ.log
  • /var/log/tomcat5/localhost_YYYY-MM-JJ.log

Les variables d’environnement:

  • Using CATALINA_BASE: /var/lib/tomcat5
  • Using CATALINA_HOME: /usr/share/tomcat5
  • Using CATALINA_TMPDIR: /var/lib/tomcat5/temp
  • Using JAVA_HOME: /usr/lib/jvm/java-1.5.0-sun

Les répertoires des applications:

  • /var/www pour Apache2
  • /usr/share/tomcat5/server/webapps  pour Tomcat5

Autres liens:

Ce que j’ai appris:

  • httpd.conf a été remplacé par /etc/apache2/apache2.conf
  • il existe des paquets pour sun-java
  • le processus d’installation change rapidement avec l’évolution des versions.
  • mod_jk2 n’est plus supporté

Posted in Debian, java, logiciel libre, Web applications | Leave a Comment »

Installation d’une Debian Etch sur une ancienne machine (PIII, 800Mhz,192MoRAM)

Posted by patrick le juin 4, 2007

Aujourd’hui (lundi 4 juin 2007) j’ai installé une Debian Etch sur une machine relativement ancienne (Pentium III, 800 Mhz avec 192 Mo de RAM). Cette machine est destinée à être un serveur Web (Apache2.2).

Problèmes rencontrés:

  • le CD (4x-10x compatible High Speed Drive) sur lequel j’avais gravé la distribution n’était pas reconnu par la machine. J’ai dû le regraver sur un CD plus "classique".

Remarques diverses:

  • Sur les LinuxMag ou le bouquin sur Debian que je possède ("Cahier de l’Admin GNU/Linux Debian, 1ere édition" on parle toujours de la commande apt-get alors que dans la version en ligne de la documentation il est très souvent recommandé d’utiliser la commande ‘aptitude’ (aptitude is now the preferred text front end for APT, the Advanced Package Tool. It remembers which packages you deliberately installed and which packages were pulled in through dependencies; the latter packages are automatically de-installed by aptitude when they are no longer needed by any deliberately installed packages. It has advanced package-filtering features but these can be difficult to configure.)
  • au moment de l’installation, j’ai ajouté l’option ‘installgui’ pour avoir une interface graphique plus sympa.

Paquets installés:

  • slapd (OpenLDAP server)
  • gq (GTK-based LDAP client)
  • migrationtools (Migration scripts for LDAP)
  • apache2
  • libapache2-mod-python (apache2 module that embeds python in the server)
  • libapache2-mod-jk (Apache2 connector for the Tomcat Java Servlet engine)
  • libapache2-mod-mono (Run ASP.NET Pages on Unix with apache2 and mono)
  • libapache2-mod-php5 (server-side HTML-embedded scripting language)
  • libapache2-mod-ruby (pour ruby )
  • libapache2-mod-xslt (XSLT processing module for Apache2.0.x based on libxml2)
  • python-django (A high level python web framework)
  • trac (Enhanced wiki and issue tracking system for software development projects)
  • bzr (bazaar the next generation distributed version control system)
  • ajaxterm (Ajaxterm is a web based terminal. It was totally inspired and works almost exactly like http://anyterm.org/ except it’s much easier to install

Posted in Debian, logiciel libre, Web applications | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 79 autres abonnés